Saïgon, « la perle de l’Extrême-Orient ».

De plus en plus touristique, le Vietnam offre un voyage au cœur de l’Asie avec tous ses clichés mais aussi de nombreuses surprises.

Des gratte-ciel d’Hô Chi Minh-Ville à l’architecture coloniale d’Hanoï, pagodes, cités impériales et temples se côtoient harmonieusement. Outre ces trésors architecturaux, héritages d’une riche culture, le Vietnam abrite de somptueux paysages.

Les montagnes du Nord, frontalières de la Chine, offrent un spectacle incroyable sur les rizières en escalier et sont l’occasion de rencontrer des minorités ethniques . Attention cependant à ne pas prendre ces populations pour une attraction touristique. Plus au sud, ce sont les haut-plateaux, les plages sauvages et le Delta du Mékong qui attireront le plus de touristes, non sans raison. Mais de toutes ces richesses naturelles, une seule est connue du monde entier, la baie D’Along et ses 1 600 îles et îlots, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO qui offre un paysages mystérieux et féeriques.

Une destination qu’il faut prendre le temps de découvrir sans oublier pour autant son triste passé qui a laissé des traces tant dans la culture que dans les mentalités. Un voyage ne suffit pas à connaître le pays mais mieux vaut profiter de chaque instant, flâner, s’imprégner de l’atmosphère de chaque lieu plutôt que de courir afin d’avoir « fait » tous les lieux les plus touristiques. Le Vietnam a beaucoup changé et qui continue à se moderniser à grande vitesse, certaines régions prenant le pas sur d’autres. Et même si cette modernisation n’est pas toujours faite dans le respect de l’environnement, cette croissance ne peut qu’être bénéfique aux pays et à la population.

Saïgon, « la perle de l’Extrême-Orient », devenue entre-temps Hô Chi Minh-Ville et la grande ville économique du pays, continue pourtant de faire rêver. Les clichés de l’époque coloniale n’y sont pas étrangers : dans le centre-ville, on arpentera avec bonheur la rue Dông Khoi (ex rue Catinat) en partant de la cathédrale. Le samedi soir, les belles Saïgonaises y défilent, juchées sur des mobylettes pilotées par leurs fiancés. Et pour parfaire la nostalgie, mettre le cap sur le quai Tôn Duc Thang où se trouvent encore de beaux édifices coloniaux. Dans le centre-ville, il faut aussi dénicher les pagodes perdues dans les jardins : pagode de l’Empereur de Jade, pagode Giac Lâm, pagode Vinh Nghiêm… Une mise en appétit, avant la visite du quartier chinois de Cholon, qui recèle également temples et pagodes intéressants. Dans les environs, ne pas manquer les tunnels de Cu Chi, vaste ville souterraine, creusée par le Viêt-cong, et My Tho, dans le delta du Mékong, et ses îles jardins.

Pour découvrir un peu plus Saïgon nous vous proposons de visionner cette vidéo.

48h in Ho Chi Minh City, ’11 de Claire&Max sur Vimeo.

 

Découvrez toutes nos croisières vers Hô Chi Minh-Ville en cliquant ici.

Information et réservation :
0811 560 940 (Numéro Azur)
ou 00 377 97 98 41 31

Follow Me on Pinterest

Author: CDLH

Share This Post On